Réseau MIBS : Quezako ?

Le réseau MIBS est une initiative de quelques Makers lorientais parmi les acteurs historiques du "make" en Bretagne Sud et qui se donne pour objectif de rassembler l'information et répertorier l'activité des Makers In Bretagne Sud

Ce site se concentre sur les acteurs du make ayant une approche ouverte et collaborative, basée sur l'utilisation de ressources préférentiellement libres, seules à même de permettre la reproductibilité par les autres et le partage.

Fondamentalement, un maker est quelqu'un qui utilise la fabrication numérique dans sa forme ouverte et collaborative. La fabrication numérique regroupe toute technologie qui permet de fabriquer quelque chose à partir d'une conception sur ordinateur : impression 3D, découpe numérique par fraisage ou par laser, etc. C'est l'utilisation de la fabrication numérique qui distingue le "make" des autres activités manuelles et créatives.

La fabrication numérique n'est pas nouvelle en soi : cela existe depuis plusieurs dizaine d'années dans le monde industriel. Ce qui est nouveau, c'est la forme ouverte et collaborative des techniques numériques utilisées. Ayant connaissance de ce que d'autres ont fait à l'autre bout du web et disposant des ressources libres utilisées (logicielles et/ou matérielles), il est possible de faire pareil ici et maintenant, à moindre coût et presque sans budget.

Alors oui, çà veut dire apprendre des éléments techniques, çà veut dire "mettre les mains dans le camboui"... mais çà veut aussi dire que l'on monte en compétences au fil du temps, que l'on sait faire des choses que l'on ne savait pas au départ.

Si on veut formaliser çà, on peut dire que parmi les makers il y a plusieurs niveaux :

  • les makers "newbies" ou consommateurs : des utilisateurs des ressources existantes (soyez rassurés, on commence tous par là !)
  • les makers "intermédaires" : ceux qui ont monté typiquement une imprimante 3D ou une machine numérique, un robot et donc ont des compétences en électronique programmée, en mécanique, en modélisation, etc.
  • les makers "experts" : ceux qui ont conçu ou adapté une machine / un projet et ont maîtrisé l'ensemble des aspects techniques qui vont avec.

Ayez conscience que vous entrez dans une communauté où il y a tous les niveaux et dans laquelle vous êtes le bienvenu si vous avez envie d'apprendre et si vous êtes prêts à partager vos savoirs et vos compétences : en clair n'attendez pas que l'on fasse pour vous, mais avez vous. Mais restez conscients que nous sommes tous "des nains sur des épaules de géants" : nous bénéficions collectivement d'un immense travail déjà réalisé par d'autres et ce depuis plusieurs dizaine d'années !

Le réseau MIBS se donne pour ambition de répertorier et mettre en relation les makers présents sur une unité de territoire cohérente, la Bretagne Sud :

  • cohérente pour l'usager et le maker individuel qui aura ainsi une information qu'il pourra concrétiser, les lieux recenser étant à "portée de voiture", grosso modo à moins d'une heure de point à point.
  • cohérente pour les lieux du make eux-mêmes qui pourront diffuser une information auprès d'un public qui sera en mesure de participer à leurs proposition d'une part et d'autre part une proximité géographique qui permettra les échanges et collaborations facilitée de point à point.

Une des idées maîtresse sous-jacente à l'initiative de réseau MIBS est de redonner la main mise sur la réalité "maker" aux acteurs de terrain, "à ceux qui font" concrètement dans les fabs et assos. Ce site est initié par des makers individuels au service des makers du territoire sans soutien ni lien avec un quelconque desiderata institutionnel. Ici, pas de chargé de mission, pas de programme pluriannuel d'analyse des besoins, etc...

Bref, pas de blabla, pas de chichi, pas de plans de comm', pas de récupération : ici, la réalité "maker" du territoire s'organise elle-même, est immédiatement au contact de la réalité de terrain entre makers qui se parlent et se connaissent, qui vivent les mêmes réalités, en toute autonomie et liberté. On parle de ce qui se fait, on diffuse l'info de ce qui est prévu, on partage de la connaissance et des pratiques conrètes et opérationnelles.

En clair, nous posons une initiative visant à objectiver concrètement la réalité des lieux en répertoriant notamment les machines disponibles, les activités proposées, l'info concrète utile à l'usager. On laisse la comm' à d'autres... ce qui n'empêchera pas d'en faire si cela repose sur du concret à faire connaître.

L'objectif du réseau MIBS est à double sens :

  • permettre à chaque maker ou personne intéressée d'avoir une vue d'ensemble claire des ressources à sa disposition sur tout le territoire de Bretagne Sud, afin de solliciter "la bonne ressource pour le bon besoin"
  • permettre à chaque lieu ou acteur du réseau de faire connaître ses évènements ou formations à l'échelle du réseau MIBS, permettant ainsi une information ciblée auprès d'un public potentiellement intéressé et "à portée de voiture".

En clair, si une formation sur Openscad ou un atelier Python est organisé dans l'un des lieux :

  • le lieu organisateur diffuse l'info à tous le réseau facilement,
  • tous les makers du réseau sont informés, via leur voie de communication habituelle.

L'intérêt d'un réseau est de diffuser des savoirs communs et des compétences partagées, au bénéfice de tous. Un tel effort est au bénéfice des usagers : dans tous les lieux du make du territoire, on retrouvera les mêmes ressources, les mêmes savoir-faire.

Par ailleurs, il n'est pas possible d'être compétent sur tout, et avoir la possibilité de se former ou encore de savoir vers qui se tourner en cas de besoin est une force réelle. Monter en compétence en mutualisant les compétences, c'est là encore un objectif clé du réseau MIBS.

Un double constat est à faire au moment du lancement de cette initiative :

  • d'une part, le "tout venant" qui cherche comment faire avancer son idée ou qui cherche une machine ou qui cherche à se rapprocher des makers n'a pas facilement une vue d'ensemble de l'existant. Ce site se donne pour ambition de répondre à ce besoin : toute recherche de lieu, de machine ou d'aide doit trouver facilement sa réponse sur le territoire.

  • d'autre part, les lieux du make eux-mêmes ne se connaissent pas bien entre eux. Ou plutôt, on sait plus ou moins distinctement que les lieux existent, mais on ne sait pas très bien ce qui s'y passe et d'une manière générale, la dynamique d'ensemble n'apparaît pas clairement à tous les makers du territoire : notre initiative se donne pour ambition d'aider à une meilleure visibilité mutuelle et à une plus grande efficacité des initiatives locales en les diffusant à l'échelle du territoire.

Le réseau MIBS souhaite favoriser l'entraide concrète et pratique entre les différents lieux du réseau : aide à l'équipement informatique ou machines opensource, prêt et/ou dons de matériel, aide à la mise en oeuvre de projets par mutualisation de ressources, conseils et partage d'idées, etc.

Bref, passer d'une "concurrence" des lieux à une synergie des lieux du make pour orienter toute l'énergie spontanée bien présente vers la mise en oeuvre de réalisations concrètes.